L'éducation artistique et culturelle, une mission à partager

Journées d'études des 6 et 7 février 2014 à Créteil, conservatoire Marcel Dadi

L’éducation artistique et culturelle est aujourd’hui considérée, à juste titre, comme une priorité par les ministères de la culture et de l’éducation. Une circulaire commune de ces deux ministères met notamment en valeur l’idée de structurer des parcours d’EAC afin de favoriser un cheminement continu des enfants et des adolescents dans l’univers des arts et de la culture à partir de trois piliers : connaissances, pratiques, rencontres.

Si les établissements d’enseignement artistique ont bien entendu toute leur place dans ce dispositif, c’est sur la capacité des différents acteurs (culturels, éducatifs, sociaux) à construire ensemble des actions cohérentes que repose l’ambition d’une éducation artistique et culturelle pour tous.

Ces journées d’étude ont eu pour but de rendre concret un concept de politique culturelle porté par l’État, de l’illustrer de réalisations inspirantes dans les territoires et d’identifier les avantages et les difficultés qu’induisent des projets partenariaux interprofessionnels. Il s’agissait également d’en tirer des éléments de méthodologie permettant d’améliorer l’efficience et la lisibilité de nombreuses actions publiques.

Intervenants :

  • Pierre Parlant, écrivain, professeur agrégé de philosophie, « grand témoin » de ces journées
  • Héléna Maffli, adjointe de direction au conservatoire de Lausanne, Présidente de l’European Music school Union (EMU)
  • Cécile Duret-Masurel, conseillère éducation artistique et culturelle à la DRAC Pays de la Loire
  • Jean-Claude LAISNÉ, architecte urbaniste